6) Informations en lien avec le handicap - Page 2

  • Accessibilité : les besoins des personnes en situation de handicap et des personnes âgées abandonnés

    Les associations représentatives des personnes en situation de handicap et de leur famille, les associations de personnes âgées et les associations des usagers de la voirie et des transports tiennent à exprimer leurs profondes exaspérations et irritations face au grave recul du Gouvernement concernant l’accessibilité. Les associations jugent particulièrement inacceptable l’Ordonnance relative à l’accessibilité des établissements recevant du public et des transports en commun, présentée ce 25 sept en Conseil des ministres, qui est un recul inadmissible sur les acquis en matière d’accessibilité.
    En effet, cette Ordonnance beaucoup trop souple ouvre la voie à de nouvelles dérogations et détricote entièrement la loi accessibilité de 2005, en abaissant drastiquement le niveau d’exigence légale ! L’accessibilité s’avère donc sacrifiée sur l’autel de la rigueur.

     

    Communiqué de presse complet --> accessibilite l abandon.pdf

  • Etudiants en situation de handicap

    handietudiants.jpg    

     

     

     

    Sur Tours une équipe accompagne les étudiants en situation de handicap.

     

    Pour les lycéens, prenez RDV le plus tôt possible durant votre année de classe de terminale ou dès les premières démarches d'inscription à l'université.

     

         MISSION HANDICAP

         60 rue du plat d'étain

         BP 12050

         37020 TOURS

         Tel : 02 47 36 68 39

         ou    02 47 36 68 30

     

    http://www.univ-tours.fr/vie-etudiante/etudiants-et-personnels-en-situation-de-handicap-298899.kjsp?STNAV=&RUBNAV=&RH=1179211248738

  • Les personnes en situation de handicap attendent un signal fort !

    Alors que Manuel Valls prononcera son discours de politique générale demain, l’Association des paralysés de France (APF) tient à l’alerter au sujet des préoccupations majeures des personnes en situation de handicap et de leur famille : accessibilité, emploi et ressources des personnes, notamment.
    L’APF rappelle au Premier ministre qu’un délai de 10 années supplémentaires pour mettre en accessibilité certains types d’établissements recevant du public (établissements scolaires par exemple) ou certains transports en commun (transports ferroviaires) n’est pas acceptable !

     

    Document complet : CP du 7 avril 2014.pdf

  • Atelier sophrologie du groupe SEP

    Le groupe se réunit les derniers vendredis de chaque mois de 14h30 à 16h30 dans les locaux de la délégation.
    En raison de l’ascension le groupe se réunira en mai le 23.


    Un Atelier Sophrologie a lieu le 1er mercredi de chaque mois de 17h à 18h au Centre AKU à Blois:
    2 Avril - 5 ou 7 Mai

  • Accessibilité : la liberté d'aller et de venir

    40 ans immobilisme.jpg


     

    Après bientôt 40 ans d’attente et deux lois inappliquées en matière d’accessibilité, l’Association des paralysés de France (APF) déplore que les personnes en situation de handicap soient contraintes d’attendre encore 10 années de plus pour que soit enfin respectée leur liberté de se déplacer !

     

    Document complet : Accessibilite 40 ans immobilisme.pdf

     

  • L’accessibilité universelle; une mobilisation forte de nos compatriotes

    Le 26/02/2014 Le premier ministre Jean-Marc Ayrault concluait la concertation autour de l'accessibilité annonçant notamment des agendas d’accessibilité programmée de 3 à 9 ans.


    Pour lire l'intervention d'Alain Rochon cliquer ici:
    intervention du Président de l'APF sur l'accessibilité.pdf

  • Le baromètre de l'accessibilité 2013 : avis de tempête !

    À quelques mois de l’échéance de mise en accessibilité de la France, et à l’occasion du 9e  anniversaire de la loi handicap de 2005, l’Association des Paralysés de France (APF) publie la 5e édition de son baromètre de l’accessibilité.

    Malgré une hausse de la moyenne générale des 96 chefs-lieux départementaux, le constat est accablant ! À peine plus de la moitié des écoles et seulement 42% des réseaux de bus sont accessibles aux personnes en situation de handicap ! Même constat pour les cabinets médicaux et paramédicaux puisque la moitié des personnes en situation de handicap ont des difficultés à en trouver un accessible.

    Comment les villes vont-elle pouvoir combler toutes ces lacunes en quelques mois alors qu’elles n’ont pas réussi à mettre en œuvre ces chantiers depuis 1975, date de la première loi sur l’accessibilité ?

    Pire encore, alors que l’APF attend du gouvernement une impulsion politique forte, auprès des villes, pour favoriser une mise en accessibilité rapide et efficace, il est proposé un retour en arrière déplorable allongeant le délai de mise en accessibilité de 3 à 9 ans ! (cf. page 13)

    À quelques semaines des élections municipales, l’APF attend des candidats des engagements forts et concrets permettant la mise en œuvre rapide de l’accessibilité de leur ville !

     

    Document complet sur la gauche dans la rubrique Documents en Délégation.

     

  • Accessibilité en France - 40 d'échec et bientôt 10 de plus

    handicapes-site.jpgAlors que la concertation nationale sur les agendas d’accessibilité programmée (Ad’AP) s’est achevée hier, l’Association des paralysés de France (APF) et la FNATH tiennent à faire part de leur profonde inquiétude devant les options proposées pour rendre la France accessible.
    En dépit de trois lois (dont la première date de 1975), faisant de l’accessibilité une obligation nationale, les pouvoirs publics n’ont pas accompagné ce cadre législatif par une impulsion politique et financière et une grande majorité des acteurs ont joué la carte de l’attentisme ! Aujourd’hui l’APF et la FNATH font l’amer constat que l’échéance d’accessibilité de la France pour 2015 ne sera pas respectée et que les personnes en situation de handicap devront encore patienter entre 3 et 10 ans pour pouvoir vivre comme des citoyens ordinaires !
    L’APF et la FNATH refusent cette solution inacceptable !
    Après 40 ans d’attente, les 9,6 millions de personnes en situation de handicap1, les personnes âgées, les parents avec poussettes, les femmes enceintes et les 91% de Français qui considèrent que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le monde2, ne peuvent plus attendre !
    Aussi, l’APF et la FNATH, qui ne peuvent accepter de tels délais, demandent au Premier ministre que les échéances soient effectivement resserrées afin de permettre la participation pleine et entière de tout un chacun à la vie de la Société française.

     

    Texte complet -->  Accessibilite en France.pdf

  • Lettre d'information APF France

    En direct 32 partiel.jpg

     

    Lettre du siège de l'APF destinée à l’ensemble des acteurs de l’APF : adhérents, élus, usagers, bénévoles et salariés.

    Cliquer ici pour lire cette lettre : En direct 32.pdf

  • Des CDI pour les Auxiliaires de vie scolaire

    Refondons l'école de la République_ accompagnement des élèves en situation de handicap

    L’Association des paralysés de France (APF) se félicite de l’annonce du gouvernement de proposer un CDI aux auxiliaires de vie scolaire (AVS) qui auront accompagné des élèves en situation de handicap durant 6 ans sous le statut d’assistant d’éducation. L’APF a toujours souhaité que les AVS soient placés sous la responsabilité de l’État et non sous la responsabilité des associations   ...

    Texte complet du communiqué de presse : 

     

    AVS en CDI 30082013.pdf

     

     

  • Augmentation DE L’AAH de 1,75% La précarité demeure

    http://www.mairieisola.com/uploads/images/logo/MOBILI~1.JPG

    L’Association des paralysés de France (APF) tient à exprimer sa vive déception suite à l’annonce de Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée en charge des personnes handicapées, de revaloriser l’allocation adulte handicapé (AAH) de 1,75% au 1er septembre 20131. Cette légère augmentation porte le montant de l’AAH à 790,18€ par mois, toujours largement sous le seuil de pauvreté  ...

     

    Texte complet du communiqué de presse :   

       AAH 29082013.pdf

     

  • Rester autonome dans son habitation

    L’adaptation et l’équipement de l’habitat sont essentiels pour le confort et le quotidien de la personne en perte d’autonomie.

    Le conseil général du Loir et Cher a mis en place plusieurs axes dont un site internet

    http://www.lamaisonbleue41.fr/

     

     

    maison bleue.jpg

     

  • N’écoutez pas les lobbies et dites OUI à l’accessibilité !

    Alors que plusieurs rapports remettent en cause l’obligation de mise en accessibilité de la France et son délai du 1er janvier 2015, la campagne « N’écoutez pas les lobbies ! » vient tordre le cou aux idées fausses véhiculées par les détracteurs de l’accessibilité pour montrer que rendre accessible, c’est tout à fait possible !

    Après 38 ans d’attente, et deux lois sur l’accessibilité depuis 1975, les lobbies « anti-accessibilité » tentent encore d’imposer une pensée unique sur le coût des travaux, l’incohérence des normes et parfois l’inutilité de rendre accessible. Pire, selon certains d’entre eux, rendre accessible serait une démarche « intégriste ». Ces arguments sont utilisés pour justifier leur attentisme et/ou leur volonté de déroger à la règle en la matière! Et les pouvoirs publics et administrations centrales semblent être réceptifs à ces messages, voire les reprennent à leur compte.

    Pourtant, de nombreux commerçants, médecins, architectes et maires… ont rendu leur établissement accessible, avant l’échéance de 2015, et en ont récolté de nombreux bénéfices !

    Il est temps de dire NON à la pensée unique et OUI à l’accessibilité : n’écoutez pas les lobbies !

    Cabu.jpg

    > « On m’a dit que ce n’était pas possible… »

    À moins de 2 ans de l’échéance de la loi handicap de février 2005, la publication de plusieurs rapports : le rapport Campion dont la mesure principale est un report déguisé de cette échéance, ou encore le rapport sur la simplification des normes qui vise l’accessibilité et ses normes jugées « excessives » remettent en cause le principe d’accès à tout pour tous !

    L’argument massue « de toute façon, c’est impossible », renforcé par le contexte de grave crise économique, est aujourd’hui utilisé par les détracteurs de l’accessibilité pour justifier leur immobilisme et les reculs.

    Alors que 91% de la population considère que l'accessibilité est un enjeu de société qui concerne tout le monde et sur lequel il faut investir, il temps d’en finir avec les discours dissuasifs et d’entendre les témoignages de ceux qui ont rendu un lieu accessible et qui en sont fiers !

    > « … mais je l’ai fait ! »

    Ainsi, le site www.necoutezpasleslobbies.org présente des témoignages, recueillis partout en France de professionnels de tous secteurs et d’élus, qui expliquent comment ils ont réussi à rendre accessible leur commerce, leur hôtel, leur cabinet médical, un bâtiment de leur commune… malgré les discours dissuasifs des organisations nationales auxquelles ils appartiennent.

    L’accessibilité c’est possible et ce sont eux qui le disent !

    Le site Internet permet également de signer une pétition pour dire OUI à l’accessibilité et de découvrir les propos les plus honteux des lobbies concernant l’accessibilité.

    Cette campagne, lancée le 22 avril, sera diffusée principalement sur le Web grâce à cinq vidéos mettant en scène des professionnels ayant rendu un lieu accessible, des bannières Web et une pétition à signer en ligne. Des annonces presse seront également diffusées en presse quotidienne nationale (Métro, Direct Matin, Libération, Le Monde, Le Parisien…) et en presse magazine (Le Nouvel Observateur, Challenges, le Nouvel Économiste...) à partir du 22 avril.

    > Pour découvrir la campagne : www.necoutezpasleslobbies.org