UA-117282686-1

4) Revendications / Représentations

  • PLFSS 2020 : de vives inquiétudes sur le libre choix des fauteuils roulants

     

    APF France handicap fait part de ses vives inquiétudes concernant l’article 28 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2020. Cet article, actuellement débattu en Séance publique à l’Assemblée nationale, prévoit trois dispositions majeures concernant les fauteuils roulants :

     

    • une nouvelle procédure de référencement sélectif ;
    • le remboursement des fauteuils roulants « remis en circulation », c’est-à-dire d’occasion ;
    • la création d’une consigne fauteuil roulant.

     

     

    Si APF France handicap ne peut que souligner les enjeux de réduire le coût des fauteuils roulants (et par conséquent de supprimer tout reste à charge) et de développer le reconditionnement d’aides techniques, elle se doit de souligner que le référencement (qui conduit à la suppression du remboursement de certains fauteuils) et l'obligation de recourir aux fauteuils reconditionnés (le rapporteur du PLFSS de l’Assemblée nationale s’étant déclaré défavorable aux amendements visant à garantir le libre choix) vont, de fait, pénaliser les usagers.

    Aussi l'adoption des mesures, telles que proposées dans le projet de loi, ne conviennent absolument pas à l’association car elles viennent entraver, le libre choix par les personnes en situation de handicap aux aides techniques dont elles ont impérativement besoin et qui conditionnent leur autonomie.

    APF France handicap demande au gouvernement et aux parlementaires de se mobiliser pour garantir le respect de ce droit fondamental aux personnes en situation de handicap.

     

    > Le référencement sélectif

    Au motif de faire baisser les prix des fauteuils roulants, le gouvernement souhaite mettre en place une procédure de référencement qui ne retiendrait que les modèles proposés aux prix les plus compétitifs.

    Pour APF France handicap, cela limitera forcément le choix des fauteuils roulants pour les personnes et notamment pour celles ayant des besoins spécifiques. Seul l’accès à une large gamme de produits adaptables permet à chaque personne en situation de handicap de trouver le modèle qui lui convient le mieux.

     

    > Le remboursement des fauteuils « remis en circulation »

    A ce sujet, APF France handicap s’inquiète d’un risque d’aller « au moins offrant » (ce qui est déjà le cas pour le matériel neuf) alors qu’il est essentiel de garantir le choix pour les personnes entre un fauteuil neuf (haute qualité, plus d’adaptations) ou un fauteuil reconditionné. APF France handicap demande également d’imposer les mêmes obligations pour les fauteuils d’occasion et pour les neufs (sécurité de matériovigilance, sécurité sanitaire, etc.), en ajoutant une norme spécifique relative au conditionnement des fauteuils roulants d’occasion.

     

    > La création d’une consigne fauteuil roulant

    L’introduction d’une consigne fauteuil roulant est un non-sens qui inflige une double peine aux personnes utilisatrices de fauteuils roulants. Non seulement elles utilisent un matériel qui n’est pas neuf, mais de plus elles devraient payer une consigne qui ne serait pas prise en charge pour celles dont le fauteuil serait « anormalement détérioré » !

    L’association rappelle que les personnes se déplacent dans des environnements très majoritairement inaccessibles et donc générateurs de dégâts importants sur les fauteuils.

    APF France handicap dénonce cette mesure et demande sa suppression.

     

    Toutes ces dispositions posent la question du libre choix de la personne et du décisionnaire final. Est-ce l’Assurance maladie, les mutuelles, les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) qui vont choisir si l’aide technique sera neuve ou d’occasion ?

     

    APF France handicap ne peut accepter cette situation et demande que le libre choix de la personne soit garanti.

    L’association défend l’accès – et le libre choix - à des aides techniques de qualité, durable, sécurisantes et adaptées de manière totalement individualisées, au regard du handicap et de l’état de santé de la personne.

  • Assemblée départementale de notre association 17 juin

    AG.jpg

     

    Les membres du conseil APF France handicap de Loir et Cher et notre directrice Cathrine Wirbelauer convient les adhérents à l'assemblée départementale.

    Elle aura lieu le lundi 17 juin à Blois à Ethic Etap Val de Loire, 37 rue P&M Curie à Blois de 11h à 16h.

    Tous les adhérents ont reçu un courrier postal : courrier invitation adhérent ass dept 17 juin 2019.pdf

  • Résultats élections membres conseil APF de département

    Du 25 février au 18 mars 2019, les adhérents du département ont été appelés à participer à l’élection du conseil APF de notre département. Après avoir procédé au dépouillement de ce vote, le 25 mars 2019, le Comité de pilotage a le plaisir de vous en communiquer les résultats.

    Sont élus au Conseil APF de département de Loir-et-Cher

    Mandat 2019 – 2023 :

     

    CHARRIER, Elisabeth

    LAUBERT, Estelle

    GAILLARD, Elisabeth

    ZUCCHETTI, Christophe

    MASSON, Jacques

     

    o Nombre d’électeurs inscrits : 157 (adhérent à jour de cotisation en mars 2019)

    o Total de bulletins reçus : 92, répartis de façon suivante :

    ð Bulletins exprimés : 86   Votes blancs 0    Votes nuls. 6

    o Taux de participation : 55 % (total de bulletins exprimés/nombre d’électeurs inscrits)

     

    Au cours de sa séance du 25 mai 2019, le conseil d’administration d’APF France handicap validera les élections et donnera délégation à chaque membre élu.

  • Quand le handicap s'invite dans le Grand débat national

    Pour que la question du handicap ne soit pas éclipsée du Grand débat national, l'APF France handicap a proposé une réunion publique traduite en langue des signes à Clermont-Ferrand afin de débattre sur la politique à adopter en la matière, lundi 11 février 2019.

    Vidéo de France 3 Auvergne/Rhône-Alpes :

     

  • Elections membres conseil APF de département

    vote.jpg

    Cher.e ami.e adhérent.e,

    Voici le moment du vote à l’élection du conseil APF du département de Loir et Cher.

    Dans notre département, 5 postes sont à pourvoir.

    Vous avez reçu par courrier les déclarations d’intention de chacun des candidats à cette élection, nous vous invitons à les lire attentivement.

    Afin de vous aider à choisir vos candidats, nous avons incité chacun à présenter son parcours associatif et personnel, ainsi que ses motivations pour l’élection au conseil APF de département. Aucune correction n’a été apportée aux déclarations des candidats.

    De plus nous vous proposons de visionner des courtes vidéos de présentation de chaque candidat qui viennent compléter leurs déclarations d'intention, afin de pouvoir les voir et les entendre sur :

    https://www.youtube.com/watch?v=RNL4SCP-zJY&list=PLVkhdR1xrbNXE55XA3gM93xsNKxGmb5l3

    Votre choix fait, il vous suffit de renvoyer votre bulletin à votre délégation au plus tard le 18 mars 2019 au soir (le cachet de la poste faisant foi).

    Plus vous serez nombreux à voter, plus la démocratie sera vivante et mieux votre conseil sera reconnu.

    Merci de votre implication avec les autres adhérents !!!!

  • Nouvelle campagne "Dépasser les apparences!"

    Parce qu'une personne ne se réduit pas à son handicap, il est plus que temps de combattre les préjugés, de faire reconnaître le "autrement capable", le "différemment capable", la place et l'utilité sociale de chacun. 

    C'est au travers de 4 scènes de la vie quotidienne, interpellantes et décalées, que le nouveau nom APF France handicap a été lancé !

    « Les personnes en situation de handicap sont inaptes au travail ; elles sont renfermées sur elles-mêmes ; elles n’ont pas de vie sexuelle ; elles sont incapables de communiquer… ». 

    La liste des préjugés dont sont victimes les personnes en situation de handicap est longue, que le handicap soit visible ou qu’il ne le soit pas du tout : « T’es handicapé ? Tu n’es pas en fauteuil pourtant... ; T’as pas l’air malade… ».

    En tant qu'actrices et acteurs d'APF France handicap nous le savons, une personne ne se réduit pas à son handicap. Dans le prolongement de notre nouveau projet associatif "Pouvoir d'agir, pouvoir choisir", nous lançons une campagne invitant à "dépasser les apparences" pour faire reconnaître le "autrement capable", le "différemment capable", la place et l'utilité sociale de chacun·e.

    Voici les liens pour visionner les vidéos de la campagne (il suffit de cliquer sur le titre de la vidéo ci-dessous pour y accéder):

    Dépasser les apparences #1 - Je prends mon pied: https://www.youtube.com/watch?v=z-R6HkNoX7Y

    Dépasser les apparences #2 - J'ai la langue bien pendue: https://www.youtube.com/watch?v=b7DBWi_hcf4

    Dépasser les apparences #3 - J'ai le bras long: https://www.youtube.com/watch?v=ldzQ8W5eQ0M

    Dépasser les apparences #4 - Je roule des mécaniques: https://www.youtube.com/watch?v=Cye6-x1tDzY

  • Flash conseil de département de mars et mai 2018

    en tete.jpg

    Flash de notre conseil de département :

    Flash CAPFD 41 2018 03.pdf

    Flash CAPFD 41 2018 05.pdf

  • Rappel sur le changement de nom de notre association

    En avril dernier l’Association des Paralysés de France a changé de nom et devient APF France handicap ! Un changement de nom voté par nos adhérents qui accompagne l’évolution de notre association. 

    Depuis 85 années, notre association accompagne, défend les droits et représente les personnes en situation de handicap et leurs proches. Aujourd’hui ce changement est un nouvel élan vers plus de diversité et d’ouverture. 

    Une ouverture – déjà réelle – à d’autres types de handicap, au-delà du handicap moteur. Une ouverture vers la société civile, en tant quacteur de l’économie sociale et solidaire investi dans le développement de solutions innovantes pour les personnes en situation de handicap.  

    Ce nouveau nom conserve aussi l’identité historique de l’association et affirme sa vision fondée sur les droits humains, tout en gardant son essence : avec et pour les personnes en situation de handicap et leurs proches !  

    Une nouvelle identité graphique va de pair avec ce changement de nom. Tout en conservant l’identité de notre association, elle représente la personne en situation de handicap sous des traits plus dynamiques, actrice de ses choix et de sa vie. 

    Nous comptons sur vous pour qu’ensemble, nous puissions continuer à faire vivre nos valeurs humanistes et notre projet pour une société inclusive et solidaire.

  • Info de notre conseil APF de département et de notre directrice

    170680797.jpg

    Nous avons le plaisir de vous annoncer notre changement officiel de nom : l’Association des Paralysés de France devient, dès à présent, APF France handicap.

    Un changement important pour notre association, voté par nos adhérents, qui entérine notre évolution depuis de nombreuses années. En effet, nous accompagnons, représentons et défendons des personnes avec différents types de handicap moteur – au-delà de la “paralysie” –, des maladies évolutives, des handicaps associés et leurs proches. Nous avons également commencé à accueillir dans nos structures des personnes ayant d’autres types de déficiences.

    C’est ce nouvel élan vers davantage d’ouverture, d’innovation et de diversité, tout en gardant notre vision fondée sur les droits humains et nos valeurs, et plus que jamais avec et pour les personnes en situation de handicap et leurs proches, que nous souhaitons partager avec vous aujourd’hui.

    Nous poursuivons donc, sous cette nouvelle “marque”, notre culture de la co-construction et du partenariat et espérons pouvoir compter sur vous pour avancer, ensemble, vers une société inclusive et solidaire.

     

    Document complet --> courrier partenaires 41.pdf