UA-117282686-1

4) Représenter et Revendiquer - Page 2

  • Petition sur l'AAH

    La pétition sur "la désolidarisation des revenus du conjoint pour le paiement de l'Allocation Adulte Handicapé (AAH)" a été lancée en septembre 2020.

     

    Il reste 5 semaines pour recueillir 18 000 signatures. SIGNEZ LA PETITION

    En effet, si la pétition atteint 100 000 signatures, le sujet sera automatiquement inscrit à l'ordre du jour de la Conférence des Présidents du Sénat.

    18 000 signatures d'ici le 10 mars... c'est 400 par jour... ou 200 par département... bref, c'est possible !

    Partagez cette information à votre entourage !

  • Émission Solicap ESAT

    RCF a diffusé la nouvelle émission de la délégation portant sur l'ESAT de Lunay ce 29 Octobre. Le podcast est disponible sur leur site mais vous pouvez l'écouter en cliquant sur le bouton de lecture juste en dessous.

  • L’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé est d’abord une prestation familiale

    Paris, le 19 octobre 2020.

     

    À la veille du débat parlementaire à l’Assemblée nationale sur le Projet de Loi sur le Financement Social 2021 (PLFSS), APF France handicap s’inquiète de l’éventualité du transfert de l’Allocation d'Éducation de l'Enfant Handicapé (AEEH) dans sa globalité de la branche famille à la nouvelle branche autonomie.

    Lire la suite

  • Retour sur l'AG nationale du 26 sept

    AG.jpg

    C'est une première pour l'assemblée générale nationale 2020 APF France handicap puisqu'elle s'est faite en visioconférence le 26 Septembre au lieu d'une assemblée générale en présentiel au Havre pendant le mois de Juin. Le pari fût réussi puisque 192 adhérents ont pu y assister sur 14 sites différents dans toute la France. Au programme : rapport moral et d'activité, comptes annuels, rapport financier et barème de cotisations à approuver puis une présentation des travaux de l'Observatoire de la démocratie.

    Voici le témoignage d'une adhérente sur l'AG :

    " Adhérente au sein d’APF France Handicap depuis 1 an, cette année, j’ai assisté à l’assemblée Générale extraordinaire organisée par la direction nationale qui s’est tenue en téléconférence dû au Covid 19, à l'ESAT de Notre Dame d’Oé (37) le 26 septembre dernier.

    J’y ai reçu un accueil simple, agréable et chaleureux de la part de tout le monde comme on peut le rencontrer dans les délégations. La communication s’est faite naturellement avec les adhérents présents, avec le sourire et autour de viennoiseries pour les gourmands…

    Comme je suis curieuse de nature, j’y ai appris beaucoup, sur l’association, pendant les différentes présentations de l’Assemblée (le passé 2019, le présent, et un peu sur les volontés pour le futur).

    Comme moi, n’hésitez pas à vous rendre à ces rendez-vous pour mieux connaître votre association et ses acteurs.

    J’espère vous avoir donné envie d’avoir envie !!!!

    Je tiens à remercier toutes les personnes que j’y ai rencontrées.

    Corinne Rallet"

  • La baraque du lien à la radio

    Peut-être avez-vous loupé notre émission Solicap à 11h45 hier ? Aucuns soucis vous pouvez l'écouter et la réécouter grâce à ce lien sur l'émission !

     

    Bonne écoute

     

  • Sophrologie amour

    Cette semaine un nouveau thème est abordé dans la séance de sophrologie : l'amour. Maintenant que vous êtes habitués à ces séances je vous laisse vous relaxer durant ces 23min.



    podcast

  • Sophrologie estivale

    Une nouvelle séance de sophrologie vous est proposé en lien avec la période d'été qui arrive. N'hésitez pas à prendre ces 25 min pour se détendre où que vous soyez !


    podcast

  • Un temps suspendu ...

    Une nouvelle séance de sophrologie est à votre disposition, elle vous permettra de "suspendre" le temps autour de vous et de prendre ce temps pour vous !


    podcast

    Merci à l'équipe Parenthèse

  • Nouvelle séance de sophrologie

    Comme vous aviez peut-être l'habitude avec les livrets Que faire, nous vous proposons de continuer à vous partager les enregistrements de sophrologie envoyé par notre partenaire.


    podcast

  • Un temps pour se relaxer ...

    Vous vous sentez un petit peu stressé malgré le beau soleil printanier ? Pas de soucis nous avons la solution !

    Prenez le temps d'écouter cet enregistrement de sophrologie réalisé par Cécile, sophrologue-relaxologue-hypnothérapeute.


    podcast

     

  • Mobilisation Nationale

    Aujourd'hui en France, 2 millions de personnes en situation de handicap vivent sous le seuil de pauvreté alors que pouvoir vivre dignement, #CestLaBase !

    • Nous refusons la disparition de l’AAH dans le RUA
    • Nous demandons la création du revenu individuel d’existence afin que les personnes en situation de handicap ou atteintes de maladie invalidante puissent vivre dignement

    Rejoignez-nous le 5 mars prochain pour manifester notre colère ! ➡️ http://bit.ly/3bnrKZw

     

  • Émission SoliCap 23/01

    Notre émission SoliCap sur le partenariat avec l'association "Allons plus haut" est disponible en podcast sur le site RCF 41 ou juste en dessous en cliquant sur le bouton de lecture. Vous pourrez entendre le témoignage de Lauriane, une adhérente participant au projet et Mickaël, aérostier pour l'association.

     

  • Émission de Noël Solicap

    Bonjour à tous,

    L'émission du repas de noël est disponible en podcast sur le site de RCF 41, en suivant le lien : SoliCap, notre émission de noël.

    Vous pouvez également écouter l'émission en appuyant sur le bouton de lecture ci-dessous. Bonne écoute !

     

  • PLFSS 2020 : de vives inquiétudes sur le libre choix des fauteuils roulants

     

    APF France handicap fait part de ses vives inquiétudes concernant l’article 28 du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2020. Cet article, actuellement débattu en Séance publique à l’Assemblée nationale, prévoit trois dispositions majeures concernant les fauteuils roulants :

     

    • une nouvelle procédure de référencement sélectif ;
    • le remboursement des fauteuils roulants « remis en circulation », c’est-à-dire d’occasion ;
    • la création d’une consigne fauteuil roulant.

     

     

    Si APF France handicap ne peut que souligner les enjeux de réduire le coût des fauteuils roulants (et par conséquent de supprimer tout reste à charge) et de développer le reconditionnement d’aides techniques, elle se doit de souligner que le référencement (qui conduit à la suppression du remboursement de certains fauteuils) et l'obligation de recourir aux fauteuils reconditionnés (le rapporteur du PLFSS de l’Assemblée nationale s’étant déclaré défavorable aux amendements visant à garantir le libre choix) vont, de fait, pénaliser les usagers.

    Aussi l'adoption des mesures, telles que proposées dans le projet de loi, ne conviennent absolument pas à l’association car elles viennent entraver, le libre choix par les personnes en situation de handicap aux aides techniques dont elles ont impérativement besoin et qui conditionnent leur autonomie.

    APF France handicap demande au gouvernement et aux parlementaires de se mobiliser pour garantir le respect de ce droit fondamental aux personnes en situation de handicap.

     

    > Le référencement sélectif

    Au motif de faire baisser les prix des fauteuils roulants, le gouvernement souhaite mettre en place une procédure de référencement qui ne retiendrait que les modèles proposés aux prix les plus compétitifs.

    Pour APF France handicap, cela limitera forcément le choix des fauteuils roulants pour les personnes et notamment pour celles ayant des besoins spécifiques. Seul l’accès à une large gamme de produits adaptables permet à chaque personne en situation de handicap de trouver le modèle qui lui convient le mieux.

     

    > Le remboursement des fauteuils « remis en circulation »

    A ce sujet, APF France handicap s’inquiète d’un risque d’aller « au moins offrant » (ce qui est déjà le cas pour le matériel neuf) alors qu’il est essentiel de garantir le choix pour les personnes entre un fauteuil neuf (haute qualité, plus d’adaptations) ou un fauteuil reconditionné. APF France handicap demande également d’imposer les mêmes obligations pour les fauteuils d’occasion et pour les neufs (sécurité de matériovigilance, sécurité sanitaire, etc.), en ajoutant une norme spécifique relative au conditionnement des fauteuils roulants d’occasion.

     

    > La création d’une consigne fauteuil roulant

    L’introduction d’une consigne fauteuil roulant est un non-sens qui inflige une double peine aux personnes utilisatrices de fauteuils roulants. Non seulement elles utilisent un matériel qui n’est pas neuf, mais de plus elles devraient payer une consigne qui ne serait pas prise en charge pour celles dont le fauteuil serait « anormalement détérioré » !

    L’association rappelle que les personnes se déplacent dans des environnements très majoritairement inaccessibles et donc générateurs de dégâts importants sur les fauteuils.

    APF France handicap dénonce cette mesure et demande sa suppression.

     

    Toutes ces dispositions posent la question du libre choix de la personne et du décisionnaire final. Est-ce l’Assurance maladie, les mutuelles, les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) qui vont choisir si l’aide technique sera neuve ou d’occasion ?

     

    APF France handicap ne peut accepter cette situation et demande que le libre choix de la personne soit garanti.

    L’association défend l’accès – et le libre choix - à des aides techniques de qualité, durable, sécurisantes et adaptées de manière totalement individualisées, au regard du handicap et de l’état de santé de la personne.